NON AU GAZ DE SCHISTE

gaz-de-schiste1-350x235.jpg

LES RÉSERVES D’EAU

PREMIÈRE RICHESSE DU SAHARA

MAIS NON RENOUVELABLE

SONT INDISPENSABLES À LA VIE

DES PEUPLES D’AFRIQUE

foggara_.png
Foggaras

foggara_puits_horizontal.png


Mouvement contre le gaz de schiste – Intervention de Taher Belabbes, du Comité populaire contre le gaz de schiste – Forum social mondialTunis – le 27 mars 2015 – echgolt.com;


[ VIDÉO: استمعوا الى الطالب بلامة الشاعراللجنة الشعبية لمناهضة الغاز الصخري

 >#3]


[COMMENT ALGER A TENTÉ DE CONVERTIR LE FORUM SOCIAL MONDIAL DE TUNIS AU GAZ DE SCHISTERédaction LQA Le Quotidien d’Algérie en ligne
le 2 avril 2015
;->#7]


VIDÉO: IN SALAH Gaz de schiste – med hamou – مخلفات حفر ابار الغاز الصخري في عين صالح


« CONFÉRENCE « NON AU GAZ DE SCHISTE »le 7 mars 2015 – Saint Ouen – moubadara – Vidéo mise en ligne par raina-dz;


Makach Li Radi / لا للغاز الصخري بعين صالح / – DesertBoys (New 2015 !!)


« NON AU GAZ DE SCHISTE EN ALGÉRIE »
c’est la rencontre, et l’alliance possible, vécue au quotidien, entre

  • [ un formidable mouvement social, qui mobilise toutes les populations du Sud de l’Algérie
  • une ‘information relayée par la presse, et les réseaux sociaux->#6 1]

À propos du mouvement contre le gaz de schiste en Algérie – Contribution de Taher Belabbes du Comité populaire contre le gaz de schiste – Forum social mondial – Tunis le 27 mars 2015 – echgolt.com

fsm_echgolt.jpg

haut de page


VIDÉO: استمعوا الى الطالب بلامة الشاعر

non_au_gaz_de_schiste_poeme.jpg

sources: ‎اللجنة الشعبية لمناهضة الغاز الصخري

https://www.facebook.com/video.php?v=774035869348106&set=vb.744926792259014&type=2&theater

haut de page


COMMENT ALGER A TENTÉ DE CONVERTIR LE FORUM SOCIAL MONDIAL DE TUNIS AU GAZ DE SCHISTE

[Rédaction LQA Le Quotidien d’Algérie en ligne
le 2 avril 2015->http://lequotidienalgerie.org/2015/04/02/comment-alger-a-tente-de-convertir-le-forum-social-mondial-de-tunis-au-gaz-de-schiste/]

COMPTE RENDU

par Khansa Ben Tarjem (contributrice Le Monde Afrique, Tunis)

Le Monde.fr Le 30.03.2015

4605681_7_9e99_un-manifestant-oppose-au-gaz-de-schiste_6f7919c3995075132b31d19051220a6d.jpg
Un manifestant opposé au gaz de schiste, devant le consulat d’Algérie à Marseille, le 7 mars 2015.

Renversement de stratégie. En 2013, le gouvernement algérien avait bloqué des autobus de militants altermondialistes en route vers la première édition à Tunis du Forum social mondial (FSM). Deux ans plus tard, Alger semble avoir au contraire rempli des autobus. A l’édition 2015 du FSM, la délégation algérienne est la plus nombreuses – et comprenait de nombreux supporters du président Bouteflika.

Des associations proches du gouvernement algérien et la Sonatrach, le groupe pétrolier public algérien, ont même tenté de défendre à Tunis l’exploitation du gaz de schiste, alors que l’écologie est l’un des piliers du FSM et qu’au sud de l’Algérie, les premiers forages de puits de gaz de schiste a déclenché un mouvement de protestation sans précédent.

En costume cravate marron et petite moustache, Mahmah Bouziane, qui se présente comme un expert des énergies renouvelables et du développement durable, aligne chiffres, courbes et schémas pour démontrer que l’exploitation du gaz de schiste ne présente aucun danger pour l’environnement. Pour éviter l’utilisation de produits chimiques, il propose d’utiliser l’hélium, un gaz rare, pour remplacer la fracturation hydraulique.

Des rires éclatent dans la salle de la faculté des sciences de Tunis ce vendredi 27 mars. « Mais où est-ce que vous allez chercher ces chiffres ? », s’écrie Siouar, un jeune militant anti-gaz de schiste. Un ingénieur de la Sonatrach est alors appelé à la rescousse par le conférencier pour donner plus de détails techniques. Khelil Kartoubi a dirigé le premier forage en Algérie. « Bravo ! Vous devez en être fier », ironise la salle. « Laissez le parler, nous voulons entendre les experts », proteste un homme debout à l’arrière de la salle. « Montrez votre casquette pour qu’on sache qui vous êtes », lui répond Fateh, un Algérien d’une trentaine d’années qui milite au sein d’une organisation politique, l’Action citoyenne pour l’Algérie.

Massive délégation officielle algérienne

La délégation algérienne officielle au FSM compte plus de 1 200 personnes. Tous portaient en arrivant des casquettes vertes. Selon plusieurs témoins, des personnes, portant des casquettes et des T-shirts aux couleurs de l’Algérie ont par ailleurs agressé plusieurs stands tenus par des associations marocaines en criant des slogans en référence au Sahara occidental.

Dans la salle dédiée au débat sur le gaz de schiste, l’ambiance devient électrique. Les militants écologistes prennent tour à tour la parole. Ils avancent des chiffres et des arguments techniques sur les conséquences environnementales de cette pratique. Ils parlent aussi de répression, de censure, d’absence de débat et du refus du gouvernement algérien d’écouter les populations concernées. « Le gaz de schiste est une technologie terroriste, il faut lui appliquer la loi antiterroriste » renchérit un militant. La salle crie : « Nous sommes tous In-Salah ! Non, non au gaz de schiste ! ».

Mouhad est originaire d’Ouargla, une ville proche d’In-Salah. Il explique que la campagne anti-gaz de schiste a commencé avant la promulgation en janvier 2013 de la loi qui permet l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels. Dès les premiers forages, une campagne de porte à porte par des opposants a alerté les habitants d’In-Salah sur les risques que représente, selon eux, le gaz de schiste. La mobilisation a touché toute la population, même les femmes à qui Mouhad ne manque pas de rendre hommage.

Pour les militants présents, le forum social est pourtant une occasion unique de discuter avec représentants de la Sonatrach. « Jamais un tel débat n’aurait été possible en Algérie», affirme un activiste algérien. Pour lui, comme pour ses amis, la résistance continue.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr

haut de page


VIDÉO: IN SALAH Gaz de schiste – med hamou – février mars 2015

film_fev_2015.jpg

مخلفات حفر ابار الغاز الصخري في عين

haut de page


ccgsa2.jpg

CONFÉRENCE NON AU GAZ DE SCHISTE – le 7 mars 2015 – Espace Maymana

organisée entre autres par la Moubadara – le Front uni des immigrations – Doc en doc – Comité contre le gaz de schiste en Algérie …

ccgsa.jpg

https://www.youtube.com/watch?v=kq2dLr07_5Y&feature=youtu.be

VIDÉO reprise sur le site de raina-dz.net

affiche_debat_latif_rebah_07_mars_2015_-_ptt-2.jpg INTERVENTION DE ABDELATIF REBAH
(10:17 – 40:01)
chercheur en économie,
auteur des livres
«Économie algérienne – Le développement national contrarié » (2012)
« La Sonatrach, une entreprise pas comme les autres » (2006)

Trois décennies de restructuration libérales ont provoqué l’impasse :

Quelle alternative possible (et nécessaire) dans un contexte de retour des guerres coloniales et de guerres du pétrole et du gaz ?

hydrocarbure-algerie-v2.jpgINTERVENTION DE ABDELKADER SAADALLAH
(40:17 / 44:50 – 1.30:28 )[[voir aussi:

Docteur en géologie,

ancien professeur de l’Université des Sciences et des technologies Houari Boumedienne (USTHB) – Algérie,

et de l’université Besançon – France,

SaadGeo – Norvège, expert auprès de 26 compagnies pétrolières

site http://saadgeo.com/

À l’heure où le prix du baril de pétrole avoisine les 50 dollars, lesté par une offre abondante, l’Algérie veut lancer l’exploitation de gaz de schiste.
Le procédé extractif est extrêmement coûteux en investissements financiers avec une rentabilité plus que douteuse, il est de plus avéré qu’il est destructeur d’équilibres écologiques et dévastateur de ressources hydrauliques déjà fort rares

Nombre d’entreprises étasuniennes engagées dans la production de ce type d’hydrocarbures intimement liés à la roche par fracture hydraulique procédé connu depuis longtemps mais mis à profit quand le baril semblait stable à plus de 80 dollars ont enregistré des pertes importantes. Il faut sans cesse multiplier les forages dans un champ donné pour maintenir un même niveau de production. Les USA espéraient reconquérir une relative indépendance énergétique après le peack oil qu’ils ont connu dans les années soixante-dix.

L’Algérie est-elle en train de valider l’hypothèse avancée par certains spécialistes que 80% des réserves d’énergie pétrolière et gazière estimées dans le monde sont incertaines voire fantaisistes ?

Pourquoi ce pays a-t-il géré sa ressource pétrolière comme un bien de consommation et ne l’a-t-il pas utilisée comme un levier de développement ?

non_au_gaz_de_schiste.png
Les diapositives de l’exposé étaient regroupées ainsi [[des contraintes techniques nous ont empêché de mettre directement en ligne le diaporama, les diapositives ont simplement été regroupées par chapitres sur des pdf]]

[PARCOURS PROFESSIONNEL : diapositives 2 à 23
* géo de terrain en Algérie de 1967 à 1994
* recherche « géo’digitale » de 1996 à maintenant
deux domaines qui se complètent->doc5625]
[1. HYDROCARBURES EN ALGÉRIE (survol) diapositive 24 – 50
2. Produire: Forage: diapositives 51 – 59
3. Exploiter le gisement: diapositives 60 – 61
4. faire durer le gisement: diapositives 62 – 64
5. Accidents! Forage… Injection… Fracturation…: diapositives 65-68->doc5626]
[6. GAZ DE SCHISTE EN ALGÉRIE (Sahara) (survol!): diapositives 69-70
7. Gaz de schiste! pour le produire: Forage et Fracturation: diapositive 71 – 76
8. Risques! Coûts! Effets destructeurs: diapositives 77 – 117, dont

  • Drains! Les réserves d’eau de l’albien sont en danger! (90)
  • Effondrement à Haoud Berkaoui Puits OKN32 (diapositives 93…)
  • La santé de la population (diapositives 114…)
  • Coût: ce n’est pas rentable (diapositives 116) Jusqu’à 10 fois plus cher que le conventionnel ! Car: beaucoup de forages, forages horizontaux, grandes quantités d’eau à utiliser, courte période de production.->doc5627]
[9. Qu’est-ce qu’il y a derrière la scène (diapositive 118…)
10. Derrière la scène: une seule explication (diapositive 122…)
11. La réponse: se mobiliser en tout temps et en tout lieu pour dire NON (diapositive 126…)
12. Il faut du temps à la recherche – TRANSPARENCE ET NON CONFINÉE DANS SONATRACH (diapositive 127…)
13. Alternatives (diapositive 129 – 131)->doc5628]

haut de page


Makach Li Radi / لا للغاز الصخري بعين صالح /

DesertBoys (New 2015 !!)

mise en ligne janvier 2015

desert_boys_in_salah.jpg

voir aussi: Lotfi Dk / Desert Boys / Samidoune (Clip Officiel) HD

https://www.youtube.com/watch?v=uiadRkKuqCQ

haut de page


« NON AU GAZ DE SCHISTE EN ALGÉRIE »
c’est la rencontre, et l’alliance possible, vécue au quotidien, entre

un formidable mouvement social, qui mobilise toutes les populations du Sud de l’Algérie

une information relayée par la presse, et les réseaux sociaux

[comite_non_gaz_de_schiste_facebook.jpg

sources Facebook: اللجنة الشعبية لمناهضة الغاز الصخري

->https://www.facebook.com/No.shale.gas.in.Algeria?pnref=story]

10801847_776241992460827_6772183571096426402_n.jpg

11053890_768950586523301_7226458364650994028_n.jpg

11045334_765406846877675_1301106807137511336_n.jpg

11083847_773492302735796_5689678721708697767_n.jpg

haut de page


« NON AU GAZ DE SCHISTE EN ALGÉRIE »
c’est la rencontre, et l’alliance possible, vécue au quotidien, avec

une réflexion scientifique accessible aux populations du Sud:
interventions d’experts dans le domaine Géosciences et entreprises pétrolières:

entre autres:

  • pdf-3.jpg histoire du pétrole en Algérie, de la Sonatrach

    Hocine Malti, [articles sur Algérie Watch, auteur du livre Histoire secrète du pétrole algérien, éd. La Découverte, 2010, De l’indépendance au gaz de schiste, une Algérie malade de ses hydrocarbures? 20 février 2015 – « observatoire des multinationales;->http://multinationales.org/De-l-independance-au-gaz-de-schiste-une-Algerie-malade-de-ses-hydrocarbures]

haut de page


« NON AU GAZ DE SCHISTE EN ALGÉRIE »
c’est la rencontre, et l’alliance possible, vécue au quotidien, avec

des analyses politiques accessibles à tous: Web, FSM, conférences…

  • [MOUVEMENTS SOCIAUX DU SUD ET PROBLÈMES DE L’ETAT-NATION socialgerie, le 12 février 2015: entretien de Aissa Kadri avec Mohand Aziri,
    paru dans El Watan du lundi 16 février 2015 – Aïssa Kadri : « Les populations du Sud sont considérées comme les nouveaux indigènes » …
    ->1508]

haut de page


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.