HOMMAGE À HACÈNE BENRAHAL: « J’ai décidé de vivre en ignorant la peur » – poème

Bonjour mon ami …,
je viens de recevoir ton message de tristesse de notre camarade Hacène Benrahal – mes sincères condoléances à sa famille – nous venons de perdre un grand militant de la cause de la classe ouvrière et du combat que nous menons pour une vraie démocratie en Algérie , et comme disait le poète :

« Ta seule obligation en n’importe quelle vie c’est d’être vrai envers toi-même « 

et Hacène est resté un vrai camarade, un vrai militant de la cause ouvrière jusqu’à la dernière goutte envers lui-même.

En hommage à notre camarade , je t’envoie ce joli poême mon ami

LA PEUR

J’ai décidé de vivre en ignorant la peur

J’ai compris que la peur était un instrument

Utilisé par tous les gouvernements

Par nos supérieurs ou employeurs

La peur prend ce qu’il y a de meilleur en vous

Elle vous asservit, vous fait taire, baisser la tête

Alors que vos censeurs, eux sont à la fête

Vous n’êtes plus vous, c’est à en devenir fou

Peur de perdre son travail, ou de ne pas en trouver

Peur de perdre sa famille, quelle qu’elle soit

Peur de penser, de faire entendre votre voix

Peur de ne pas pouvoir payer les impôts, le loyer

Quand vous en êtes arrivés à ce point là !

Qu’est ce que vous risquez de pire ?

Vous êtes perdus, et ça les fait rire !

Car les nantis, vous savent au plus bas !

Regardez votre peur en face

Soyez rebelles, soyez hardis !

Ou vous fuirez toute votre vie

Croyez-moi cela les agace.

Il n’y a pas de certitude

Il n’y a que des opportunités

La peur ne fait pas avancer

Acceptez les vicissitudes !

Vous serez alors libre

J’ai compris tout cela

Depuis longtemps déjà

Et je suis libre de VIVRE

Car j’ai décidé depuis des années

De vivre en ignorant la peur

Gardez en vous votre valeur

Rangez votre peur, et avancez.

Mohamed Mahieddine


Voir dans SOCIALGERIE l’hommage à Hacène Benrahal