MES VOEUX POUR L’ANNEE 2010

Ami(e)s internautes et visiteurs du site “SOCIALGERIE »

Comme vous tous, en cette période anniversaire de l’agression barbare contre la population de Gaza et de sa résistance patriotique, ma première pensée va vers le peuple frère de Palestine. Pour lui souhaiter des progrès substantiels dans la voie de son unité d’action. Pour saluer aussi l’élan de solidarité exemplaire des marcheurs venus du monde entier, acculant les agresseurs sionistes et leur complice du Caire à se démasquer et s’isoler davantage.

Permettez moi aussi en cette occasion, de remercier tous ceux et toutes celles qui ont accompagné depuis six mois les premiers pas de ce site. Vos apports et suggestions critiques et constructives nous ont davantage convaincu de l’utilité de cette entreprise.

L’année nouvelle verra s’accentuer nos efforts de sauvegarde et de diffusion des documents, témoignages, récits et opinions qui ont jalonné l’histoire, le plus souvent méconnue ou déformée, du mouvement social algérien et de ses apports aux luttes et transformations présentes et à venir.

Ces dernières semaines, vous l’avez certainement remarqué, des difficultés pratiques et techniques ont momentanément ralenti ou même stoppé la mise en ligne de nombreux matériaux initialement programmés.

Ces difficultés sont maintenant dépassées, avec le concours d’amis bénévoles qu’on ne saurait suffisamment remercier.

Dès les premières semaines de 2010, va reprendre la mise en forme et la diffusion de nombreux documents, échanges et témoignages, ceux dont la publication aurait été opportune avec l’actualité au cours des semaines écoulées et ceux bien plus nombreux encore, qui se sont accumulés grâce aux apports et contributions croissantes des acteurs et témoins des décennies écoulées.

En adressant mes voeux de santé et bonheur personnel à chacun de vous, je voudrais, avec vous tous , souhaiter que notre peuple et l’ensemble du genre humain, commencent en 2010 à voir poindre des signes d’espoir plus tangibles d’un monde nouveau. Une humanité de plus en plus libérée des affres de la faim, de la peur, de la haine, en un mot des stigmates de l’oppression et de l’exploitation dont le capitalisme mondial a porté les diverses formes au plus haut niveau dans l’Histoire.

Mettre l’expérience, les efforts et les sacrifices des générations passées au service des aspirations et des besoins des générations nouvelles, cela reste l’ambition de « SOCIALGERIE ».

Le diaporama (en pièce jointe) que certains d’entre vous ont sans doute déjà vu, accompagne mes vœux pour 2010.

Avec Einstein et son émerveillement entre « les deux infinis », on ne saurait trouver meilleure réponse aux interrogations et attentes des individus et des peuples face au vertige de l’existence humaine :

ETRE ET AGIR DANS LE PRESENT !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.