Jeudi 25 mars, aux 3 Luxembourg, le film « DANIEL TIMSIT, L’ALGÉRIEN « 

Maghreb_des_films.jpg

Jeudi 25 mars à 21 heures, aux Trois Luxembourg,

projection

« Daniel Timsit, L’Algérien

ou confidences d’un ancien fidaï »

Suivi d’un débat animé par Mouloud Mimoun avec le réalisateur Nasrdine Ghenifi, Alice Cherki, Catherine Simon (sous réserve) et son éditeur Abderrahmane Bouchène.

Des Algériens non-musulmans ont participé activement à la guerre pour l’indépendance de l’Algérie. Ces combattants sont aujourd’hui injustement oubliés ou méconnus. Parmi eux, le Docteur Daniel Timsit né à Alger, en 1928 dans une modeste famille de commerçants judéo-berbères. Disparu le 1er aout 2002, il est enterré dans le sud de la France, enveloppé dans son burnous.

Le cinéaste Nasredine Guenifi a filmé son témoignage entre janvier et juin 2000 à Paris. Daniel Timsit évoque ses origines judéo-berbères et les raisons qui ont déterminé son engagement anticolonialiste. Pour finir, il rejette fermement l’opinion de ceux qui, algériens ou non, regrettent «l’Algérie française» en prenant pour prétexte les maux actuels dont souffre son pays. Il souligne que le peuple a des ressources, l’Algérie plurimillénaire en a vu d’autres, elle s’en sortira». Un bouleversant témoignage d’un homme d’une grande humanité.

Daniel Timsit a publié trois livres,

«Alger, récit anachronique» (éditions Bouchène), récit très émouvant de son action au sein de la bataille d’Alger,

«Suite baroque» (éditions Bouchène), roman,

et «Récit de la longue patience» , ses carnets tenus pendant ses six anées de prison, une coédition Flammarion édition Bouchène.

Cette projection est organisée par l’association « Le Maghreb des films »

Par ailleurs, le DVD du film est disponible moyennant 12 euros (frais d’envoi compris).