MAGHREB DES FILM – SÉANCE INAUGURALE LE VENDREDI 5 NOVEMBRE 2010 – 60 FILMS PROGRAMMÉS

Maghreb_des_films-2.jpg
Dans trois semaines commence le Maghreb des films avec sa séance inaugurale du vendredi 5 novembre où sera projeté « La Mosquée », un film de Daoud Aouled-Syad, primé au Festival de San Sébastien, le premier film maghrébin sélectionné dans un grand festival après « Chronique des années de braise », Palme d’or à Cannes en 1975.

À partir du 5 novembre près de 60 films seront projetés Aux 3 Luxembourg, une trentaine en banlieue parisienne et en province dans un réseau de 20 salles.

Nous vous invitons à partager ces moments forts de cinéma, forts par la qualité de la programmation et par les rencontres qui seront ainsi créées autour des réalisateurs et acteurs maghrébins ou franco-maghrébins.

Vous pouvez retrouver le programme sur le site Internet (http://maghrebdesfilms.fr/-Novembre-2010-le-programme ) et d’ici quelques jours les horaires salle par salle.

Maghreb_des_films_1.jpg En pièce jointe vous trouverez la présentation de la programmation par Mouloud Mimoun et Gérard Vaugeois .

Mais, avant que cette grande rencontre cinématographique commence, nous vous proposons une réunion d’information-débat, d’abord autour du programme du Maghreb des films, de son organisation et de son financement, mais aussi autour de la vie de l’association et de sa participation à la manifestation.

Maghreb_des_films_2.jpg

Venez à la rencontre-débat samedi 30 octobre à 10h30

Aux 3 Luxembourg, 67 rue Monsieur le Prince 75006 Paris

Le catalogue vous sera remis

Un moyen métrage programmé au Maghreb des films , Casanayda!, sera projeté en avant première

Casanayda! est un documentaire témoignant du bouillonnement culturel et sociétal urbain au Maroc en ce début de 3ème millénaire, qualifié de « movida » dans la presse nationale et internationale. Ce mouvement qui a récemment pris le nom de « Nayda » (ça bouge), s’est progressivement amplifié depuis la fin des années 90, passant d’une culture alternative issue du milieu underground pour acquérir une visibilité et prendre sa place sur la scène publique. Il est mené par des jeunes qui ont décidé de se prendre en main sans rien attendre de personne.

Le Président du Maghreb des films

Mouloud Mimoun

Maghreb_des_films_4.jpg