L’EXIGENCE QUI MÛRIT DANS L’ACTUALITÉ NATIONALE: L’ACTION UNIE DE L’ ALGÉRIE PROFONDE CONTRE LA CORRUPTION ET LA HOGRA DES CLANS

panorama de la semaine:

L’EXIGENCE QUI MÛRIT DANS L’ACTUALITÉ NATIONALE:

L’ACTION UNIE DE L’ ALGÉRIE PROFONDE

CONTRE LA CORRUPTION À SES RACINES

ET LA HOGRA DES CLANS,

FAUX RIVAUX ET VRAIS PRÉDATEURS

Consulter à ce propos les liens:


L’ ÉNONCÉ DES REVENDICATIONS CONCRETES

DES CHÔMEURS ORGANISÉS DE OUARGLA

Dans El Watan du 1er Mars, l’article Ouargla: “les chômeurs mettent en garde Sellal”, qui relate une réunion des chômeurs de Ouragla;

« …Abed Mohamed Lamine, un des coordinateurs du mouvement des chômeurs de Ouargla, (qui) a synthétisé la situation de statu quo qui exacerbe la colère de la rue. Une rue qui ne cesse de s’agiter depuis cinq mois au moment où les membres du gouvernement sillonnent le grand Sud pour apaiser les esprits.

La rue ne se contente plus de vaines promesses et veut du concret:

  • un programme de développement ciblé mettant en avant les spécificités climatiques, géographiques et culturelles du Sahara,
  • un plan de valorisation des ressources humaines de la région tant dans la Fonction publique qu’au niveau de l’industrie pétrolière,
  • une prise en charge effective et une mise à jour des lois régissant l’emploi, la sous-traitance ainsi que l’affectation du personnel des instances de l’emploi ayant fait preuve de mauvaise gestion et de corruption ».

http://www.elwatan.com//actualite/ouargla-les-chomeurs-mettent-en-garde-sellal-01-03-2013-205087_109.php


“LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION,

C’EST LA LIGNE DE DÉMARCATION”

– par Saoudi Abdelaziz -algerieinfos – le 25 février 2013

http://www.algerieinfos-saoudi.com/article-la-lutte-contre-la-corruption-c-est-la-ligne-de-demarcation-115666599.html

« … Les guerres de clans, dans la perspective des élections présidentielles de 2014 pourraient contribuer «malgré elles et à leur insu», à la mise à nu des racines profondes communes de la corruption.

Elle (la corruption) est possible, de manière systémique, lorsque les choix touchant aux marchés publics restent cantonnés dans le cercle restreint des coupoles, mettant à l’écart l’intervention des citoyens sur les choix nationaux.

Il faut travailler à la convergence ouverte entre la presse d’investigation, le mouvement associatif citoyen, les forces politiques patriotiques, les cadres honnêtes de l’Etat, ceux des institutions de contrôle de l’utilisation des deniers publics.

Les conditions peuvent être réunies pour que la lutte contre la corruption sorte du terrain des «dossiers» fabriqués par les clans les uns contre les autres.

Ce sera sans doute la ligne de clivage principale dans la prochaine période ».

  • “ PRÉSIDENTIELLES 2014 (4)- LE CLIVAGE PRINCIPAL”

    – algerieinfos – par Saoudi Abdelaziz – le 19 novembre 2012


    http://www.algerieinfos-saoudi.com/article-presidentielles-2014-3-le-clivage-principal-112601739.html

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.