8 MARS 2013


Que toutes les Algériennes et tous les Algériens, en pensant à cette date symbolique, fassent de chaque journée de l’année une permanente journée de lutte pour l’égalité des droits et devoirs entre hommes et femmes, pour la conquête de l’accès effectif à l’emploi, à la santé, à l’enseignement, à la solidarité sociale, au respect de la dignité individuelle et collective, que ce soit dans la rue au travail ou dans la famille.

Que l’esprit du 8 mars imprègne les mentalités comme l’une des dimensions de la lutte contre toutes les formes de discriminations, qu’elles soient liées à la condition féminine sur laquelle pèsent les plus lourdes contraintes, ou liées aux inégalités sociales, aux sensibilités identitaires, aux opinions politiques, à la façon de s’habiller et autres sources de division et de démobilisation.

Quand on touche aux libertés et droits des femmes, ce sont aussi les droits et libertés des hommes qui sont atteints et réciproquement.

Le critère fondamental reste le respect de l’autre et la solidarité face aux malheurs et aux injustices, dans les luttes pour une égale citoyenneté qui donne son plein sens à l’indépendance nationale.

Le sens du 8 mars : c’est le besoin permanent de l’unité d’action des hommes et des femmes, qui représentent les deux moitiés inséparables de la Nation et de la société.

Honneur à nos compatriotes et concitoyennes femmes, le sel de la Terre


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.