INCENDIE CRIMINEL DE LA LIBRAIRIE A.M.F DES BANANIERS COMMUNE DE MOHAMADIA ALGER – COMMUNIQUÉ

Socialgerie se joint à cet appel à la solidarité pour la culture et contre l’obscurantisme criminel

ALGER LE 30 AVRIL 2013

INCENDIE CRIMINEL DE LA LIBRAIRIE A.M.F

DES BANANIERS COMMUNE DE MOHAMADIA ALGER

Communiqué

À tous mes ami(e)s qui se sont solidarisé avec suite à l’incendie criminel qui est venu à bout de ma librairie en date du 26 octobre 2012, par des dons de livres, contributions financières, messages de soutien et contribution aux travaux, je tiens (et il est de mon devoir) de vous tenir informé de l’état d’avancement des travaux.

Je suis actuellement à un stade de réalisation de 60% sur un budget prévisionnel total de trois millions de dinars (restauration des lieux équipements et approvisionnement).

Le total des livres reçus à ce jour est d’une centaine.

Les contributions financières reçues des amis en devises et dinars compris sont de l’ordre de 15% (quinze pourcent) du budget prévisionnel global.

Beaucoup de promesses avancées par certains amis n’ont pas encore été tenues notamment en dons de matériel et livres, d’autres m’ont assuré de la concrétisation de leurs promesses des la réouverture.

Les travaux que j’ai entrepris à ce jour ont donc été financés par votre contribution et en grande partie par des prêts que j’ai dû contracter auprès d’amis et proches.

Le retard mis pour la réouverture de la librairie est dû à un manque de moyens pour l’achèvement des travaux engagés, l’équipement mobilier et l’achat de marchandises.

À chaque fois j’ai du remettre à une date ultérieure la réouverture de la librairie et je ne saurais au jour d’aujourd’hui fixer une date pour cela!

Des amis de France qui ont collecté un grand lot de livres m’ont promis de me les envoyer dès que possible je tiens à les remercier vivement!

Je tiens aussi à vous remercier tous pour votre solidarité, mots, et gestes qui m’ont permis de résister à ce jour et à croire que c’est possible de se relever de ce coup criminel reçu!

Comment ne pas le croire quand du Canada , d’Allemagne, de Belgique et de France des amis que seul le net m’a permis de connaitre m’ont tendu leur mains solidaires pour que vive le livre , comment ne pas l’être quand d’Oran a Constantine d’Alger et d’autres villes d’Algérie des amis et camarades se sont solidarisés, comment ne pas vous informer de ce septuagénaire retraité et ne pouvant se déplacer me demandant de passer chez lui pour récupérer sa contribution et chose que j’ai faite, comment oublier la femme de ménage du quartier qui a proposé ses services pour le nettoyage, comment oublier l’aide des jeunes pour le déblayage des lieux, comment ne pas vous livrer tout cet élan qui pour moi est inestimable et qui va au delà de mes espérances!

Pour tout cela je vous promets de ne pas baisser les bras, et la librairie rouvrira, ce sera un défi aux flammes, à l’infâme, je vous le promets mes amis! Et mille merci à vous tous et toutes!

Concernant cette affaire criminelle elle se trouve pendante au niveau du juge d’instruction du tribunal d’EL HARRACH Alger ou des présumés coupables ont étés mis sous mandat de dépôt.

Actuellement je suis au chômage depuis 6mois, l’accélération de la réouverture de la librairie me permettra de sortir de la précarité où je me suis installé malgré moi!

Recevez mes ami(e)s l’expression de ma reconnaissance et gratitude et je souhaite que vous m’honoriez de votre présence le jour de la réouverture de la librairie ou vous serez conviés.

J’œuvrerai pour que ce soit le plus vite possible, je me tiens pour ma part et dans la grande transparence à votre disposition pour d’autres informations ou éclaircissements éventuels.

N.b: des photos de l’état actuel de la librairie vous parviendront incessamment

FATEH AGRANE

29 AVRIL 2013