PUBLICATIONS DE LA REVUE NAQD

par Nadir Kadi
Reporters.dz
le 19 mars 2015

VIENT DE PARAÎTRE

naqd-2.jpg

Hors série de la revue NAQD

Revue d’étude et de critique sociale Naqd

LES ENJEUX HISTORIOGRAPHIQUES AU MAGHREB ET AU MACHREK

Dernier titre de la série intitulée « Ecritures historiennes au Maghreb et au Machrek», le nouveau hors série de la revue Naqd est actuellement disponible en librairie à un prix avoisinant les 500 dinars.

Réunissant les contributions d’universitaires et de chercheurs exerçant notamment en Tunisie, en Belgique et en France, l’ouvrage traite d’historiographie, qui désigne l’écriture de l’histoire, et plus précisément ici, l’étude de la manière dont est écrite cette même histoire.

Il s’apparente, est-il indiqué dans la présentation, a un compte rendu «des contributions les plus significatives» des «journées d’études organisées à Tunis et à Bruxelles en 2010 et 2011» et consacrées aux enjeux historiographiques actuellement à l’œuvre au Maghreb et au Machrek.

Le dernier hors série de Naqd, dont la lecture reste accessible malgré un style d’écriture souvent académique, et dont les huit contributions présentées sont toutes traduites en langue arabe, conserve également une certaine «parenté» avec les précédents numéros de la revue, notamment consacrés, en plus des questions géopolitiques, à l’évolution des Etats indépendants depuis les années 1960.

L’objectif étant ici, sur près de 230 pages, «de mettre en lumière les évolutions récentes des historiographies du Maghreb et au Machrek» , souligne, en effet, Noureddine Amara, Candice Raymond et Jihane Sfeir, qui ont tous trois piloté la rédaction de l’ouvrage.

Ajoutant, cependant, que l’étude de l’écriture de l’histoire était très différente au Maghreb et au Machrek, notant en ce sens l’existence d’un «cloisonnement» entre
les travaux des historiens des deux espaces, il est également mentionné qu’au moment où au Machrek les «questionnements demeuraient embryonnaires», résultant essentiellement de travaux «individuels», la dernière décennie avait vu s’ouvrir dans les pays du Maghreb de nombreux «chantiers réflectifs» pavant la voie aux historiens à un effort «collectif d’introspection disciplinaire» sur les sujets politiques et sociétaux, centre des études historiques.
Textes également écrits en proposant des « approches critiques» et mêlant le théorique au factuel, la présentation des huit études proposées dans «Ecritures historiennes au Maghreb et au Machrek »,

le partage, par ailleurs, en trois chapitres principaux, «Fabrique narrative de la nation», «Échappées ottomanes» et «Retours à la marge», ce dernier étant consacré aux faits historiques marginalisés par la mémoire collective,

avec notamment un texte intitulé «Minorités noires et esclavage au XIXe siècle dans l’historiographie du Maghreb» , écrit par Inès Mrad-Dali, enseignante et chercheuses à la Faculté des lettres et des sciences humaines de Sousse. Ou encore une étude de Jocelyne Dakhlia, du centre d’étude EHESS (Paris), sur l’image du «harem au Maghreb» . Documents de qualité, proposés aujourd’hui par Naqd, l’une des rares revues du type existant en Algérie,

le chapitre «Fabrique narrative de la nation» retient également l’attention par la mise en parallèle de deux textes abordant deux « expériences historiques distinctes », deux exemples concrets d’écriture de l’histoire, que sont le cas de l’Algérie post-indépendance et celui de l’histoire palestinienne, qui s’écrit, selon l’auteur, sur la mémoire de la « Nakba » de 1948.

Ces deux textes sont respectivement signés par Karima Dirèche, chercheuse au CNRS (France), et Jihane Sfeir, maître de conférences en histoire à l’Université libre de Bruxelles.

Pour rappel, la revue Naqd est fondée en 1991 à Alger par une douzaine d’intellectuels réunis jusqu’en 1993 sous la direction de l’historien Saïd Chikhi.

Le titre, bisannuel, aujourd’hui placé sous la direction de l’historien Daho Djerbal, avait consacré son numéro publié au début de l’année 2014 et toujours disponible dans certaines librairies, aux questions géopolitiques.

En effet, en écho à l’actualité, il avait été intitulé «Machrek Maghreb Sahara Sahel. La nouvelle donne géostratégique».

Auteur: Nadir Kadi

sources: http://www.reporters.dz/revue-detude-et-de-critique-sociale-naqd-les-enjeux-historiographiques-au-maghreb-et-au-machrek-au-menu-du-dernier-numero/45926


Voir aussi

كريتيكا |دحو جربال ورسيد سيدي بومدين |حلقة كاملة

Émission de KBC avec DEHOU DJERBAL et RACHID SIDI MOUMEDIENNE

VIDÉO YouTube
https://www.youtube.com/watch?v=8jKRQimrfnA

elkhabar kbc

daho_derbal.jpg
reprise sur raina le 13 mars 2015 1

Débat intéressant entre Dehou Djerbal et Rachid Sidi Boumédienne autour des problèmes actuels de notre pays et la contribution de la Revue NAQD
dans ce domaine.

http://www.raina-dz.net/spip.php?article769

imp*http://www.raina-dz.net/spip.php?page=imprimir_articulo&id_article=769


.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.