HOMMAGE DE SES CAMARADES AU REGRETTÉ DIRIGEANT MAHMOUD LATRECHE


pdf-3.jpg


RECUEILLEMENT À LA MÉMOIRE DU MILITANT ET DIRIGEANT COMMUNISTE, MAHMOUD LATRECHEraina dz – le 7 novembre 2015;


SCANDALEUX ! LE LIVRE DE MAHER ECHARIF SUR MAHMOUD LATRECHE EMPÊCHÉ D’ENTRER À TEMPS AU SILAraina.dz – le 7 novembre 2015;


arton1030.jpgRECUEILLEMENT À LA MÉMOIRE DU MILITANT ET DIRIGEANT COMMUNISTE, MAHMOUD LATRECHE

raina dz – le 7 novembre 2015

12191976_10154077348885839_7419365634424751088_n-f9f64.jpg

Un recueillement à la mémoire du militant et dirigeant communiste, Mahmoud Latreche* à été organisé par ses camarades et sa famille en ce vendredi 6 novembre au cimetière d’El kettar à Alger, tour à tour avaient pris la parole ,Ali kechid militant de l’ex PAGS , qui avait retracé la vie de ce grand militant internationaliste, Boumediene Lechlech chercheur en histoire,
Maitre Zehouane président de la ligue des droits de l’homme, Tahar Ghezali,du journal Alger républicain ,Fateh Agrane du journal électronique, Raina.dz. Net , Fatiha Briki, syndicaliste et le fils de Mahmoud Latreche qui dans la conclusion de son intervention avait dit «Je viens de connaitre des choses sur mon défunt père que je ne connaissais pas».
12187856_10154077363605839_1397092143005189518_n-f5746.jpg HOCINE le fils de : MAHMOUD LATRECHE, lors de son intervention

12193280_10154077368295839_1441193995708956161_n-189e8.jpg

12115626_10154077361400839_9202061389866404658_n-d186c.jpg

12036537_10154077331165839_8890094460217602945_n.jpg

mahmoud_latreche_2-2.jpgLa cérémonie s’est terminée avec les deux principales résolutions :
1-Constituer un collectif autour de Boumediene Lechleche, pour l’édition des mémoires de Mahmoud Latreche qui restent toujours au stade de manuscrits chez certains militants
2-organiser un séminaire à la mémoire de Mahmoud Latreche , et s’y atteler pour sa réussite

Fateh Agrane

sources raina.dz
http://raina-dz.net/spip.php?article1030

haut de page


SCANDALEUX ! LE LIVRE DE MAHER ECHARIF SUR MAHMOUD LATRECHE EMPÊCHÉ D’ENTRER TEMPS AU SILA

raina.dz – le 7 novembre 2015;

Le salon international du livre d’Alger (S.I.L.A) 2015 va donc baisser le rideau aujourd’hui, après une dizaine de jours, et d’intenses activités commerciales et littéraires, Il se trouve qu’un livre destiné à être présenté lors de cette manifestation ,a été bloqué jusqu’à hier, au niveau de la douane d’Alger, le livre du Palestinien Maher Echarif «Mémoires du leader communiste Mahmoud Latrèche le Maghrébin 1903- 1939», consacré au parcours militant de ce dernier, Il a été été empêché de rentrer a temps .et n »a pu être présenté au public à l’occasion de cette grande manifestation culturelle et commerciale, privant de nombreux lecteurs venus de partout de pouvoir l’acquérir

arton1031.jpg

Lors du recueillement organisé hier vendredi à 10 h 30 au cimetière d’El Kettar à Alger, par les camarades de Mahmoud Latreche, cette déplorable
situation a été dénoncée et les présents ont décidé de saisir les autorités concernés pour demander des explications sur ce déplorable fait.

Le parcours de Mahmoud Latreche dérange -t-il a ce point pour lui créer des embûches ou bien cette situation n’est que la conséquence d’une bêtise
de gestion à condamner fermement dans tous les cas de figure

Fateh Agrane

ELLES NARRENT UNE PARTIE DE L’HISTOIRE ALGÉRO-PALESTINIENNE

Parution des mémoires de Mahmoud Latrèche

L’historien palestinien, Maher El-Charif, vient de publier aux éditions de l’Institut des études palestiniennes (IEP), à Beyrouth, une partie des mémoires du regretté Mahmoud Latrèche, communiste algérien militant au Moyen-Orient et en Algérie.

Dans Chemin de la lutte en Palestine et en Orient arabe : mémoires du leader communiste Mahmoud Latrèche le Maghrébin (1903- 1939), le spécialiste de la pensée arabe contemporaine et membre du Conseil scientifique de l’IEP revisite le parcours de ce “monument du mouvement ouvrier et communiste international” de 1903 — année qui a vu Latrèche naître à El-Qods, en Palestine, dans une famille algérienne ayant fui la colonisation française — à son retour dans son pays d’origine à l’âge de 36 ans.

Sur les 372 pages, l’auteur y raconte la prise de conscience politique de cet Algérien et les nombreuses actions qu’il a menées avec d’autres militants arabes. En fait, l’histoire de la gauche, notamment du mouvement communiste en Orient arabe, de ses luttes initiées en Palestine, au Liban et en Syrie, se mêle à celle du militant algérien, nommé membre du Comité exécutif de la IIIe Internationale communiste en 1935.

L’ouvrage réalisé par El-Charif, ex-chercheur à l’Institut français du Proche-Orient et membre du Parti du peuple palestinien (PPP), s’achève avec le chapitre consacré aux derniers jours de Mahmoud Latrèche à Moscou, qui ont précédé son voyage vers l’Algérie.

Maher El-Charif, qui compte à son actuel plusieurs ouvrages et études, dont l’étude consacrée à la compréhension du “conflit arabo-israélien” (2005), a, pour rappel, interviewé Mahmoud Latrèche de son vivant, à Alger, en 1976.

Dans la postface du livre, il est question de “véracité des mémoires dans l’écriture de l’histoire”, un thème qui tient à cœur à l’historien, puisque ce dernier a déjà développé ce sujet, il y a des années, lors d’un colloque, en s’appuyant sur le parcours de militants communistes, dont Mahmoud Latrèche.

Maher El-Charif n’est pas le seul à s’intéresser à Latrèche, cet ancien membre du bureau politique du PC palestinien, puis du BP du PC syro-libanais, arrêté dans les années 1930 par les autorités britanniques de Palestine, ensuite par les autorités françaises, à Damas. Plus tard, Latrèche a même été arrêté en France, en 1938, lors de son déplacement à Paris.

Des historiens autres qu’El-Charif ont essayé de retracer son parcours, à l’exemple de Jacques Couland, spécialiste du Maghreb et du Moyen-Orient, et de l’historien marxiste Abderrahim Taleb Bendiab, auteur de “Chronologie des faits et mouvements sociaux et politiques en Algérie”.

C’est ainsi qu’on apprendra que Latrèche, une fois rentré au pays, a été arrêté et sera de nouveau arrêté, pendant la guerre de Libération nationale.

En février 1981, il décède à l’âge de 78 ans et sera enterré au cimetière d’El-Kettar, à Alger, dans la même tombe que son épouse, la martyre et poétesse kabyle, Dahboucha Hadj Ali.

H.A.

mahmoud_latreche_pca-2.jpg
Feu le camarade Mahmoud Latrechephoto Khaled Gallinari film PCA

sources raina.dz
http://raina-dz.net/spip.php?article1031

voir aussi sur socialgerie et blog elgerieinfos-saoudi::
PARUTION DES MÉMOIRES DE MAHMOUD LATRÈCHE

haut de page