POURQUOI CE SITE ?

J’ouvre ce site « SOCIALGERIE ». à la demande de nombreux amis intéressés par les documents et les témoignages liés à l’histoire du mouvement national et social algérien.

Les matériaux dont je dispose ou que je recueillerai y seront mis à la disposition des citoyens, militants ou chercheurs en quête d’une documentation mémorielle ou historique, scripturaire ou vivante. Ces matériaux, puisés en particulier dans mes travaux et publications consacrées aux évènements et problèmes des 70 dernières années, seront livrés progressivement, à la faveur des questionnements qui hantent la société, les travailleurs sociaux et les politiques. .

Ce faisant j’ai conscience des limites de chaque contribution, mais aussi de l’importance de chacun des apports spécifiques aux évolutions et luttes présentes,. Pensant aux générations montantes confrontées à un présent toujours plus dur et complexe je me souviens à quel point nous jeunes des années quarante et cinquante du siècle dernier, nous étions assoiffés de repères qui nous manquaient cruellement. Le présent est un moment de l’Histoire. En lui se prolongent des éléments du passé, et en lui se construisent déjà les linéaments de l’avenir. Mon espoir est que sur le long parcours historique qui les attend, les jeunes mieux armés des expériences heureuses et malheureuses de leurs aînés, surmonteront mieux que nous les ornières où le mouvement social a trébuché malgré les enthousiasmes et les abnégations.

Ce site est évidemment ouvert aux apports de tous ceux qui, dans un large éventail progressiste, seraient heureux de faire connaître leurs documents, opinions, témoignages, pour des confrontations d’idées utiles, sérieuses et constructives, capables de faire fructifier un riche patrimoine de luttes sociales et démocratiques devenues le bien commun des générations passées et à venir.

Compte tenu des modestes moyens techniques, les rubriques de ce site se constitueront au fur et à mesure des attentes exprimées par les utilisateurs ou des thèmes inspirés de l’actualité. Chaque document sera ultérieurement enrichi d’illustrations et commentaires reflétant les soucis constructifs et critiques des contributeurs.

Le Social a été trop longtemps sous-estimé, maltraité ou combattu, Que « SOCIALGERIE » soit donc grâce à vous, l’un des lieux d’échanges profitables aux luttes des courants qui estiment que le SOCIAL doit prendre toute sa place, une place centrale comme socle et finalité des luttes pour un avenir national et international meilleur. Pour qu’à l’encontre d’un pessimisme démobilisateur, surgissent d’un terrain historique et géopolitique difficile, les pousses vivaces d’un avenir plus juste!